A l’étoile

A l’étoile

24717_1458600104938_6766510_n

Elle voulait encore du temps
Du rabe, du supplément
Décompter à nouveau les tempos
Les quarts temps, les « deux, trois »
Elle voulait lui dire comme il était
Son étoile, son astre étincelant
Brillant désormais éternellement
Dans le firmament

Elle voulait encore du temps
Lui dire qu’il était son âme « frère »
Son repère
Le reflet de son âme
La lumière de sa flamme
Quand ensemble il comptait « deux trois »
Les temps comptés
Les temps dansés
Les temps si peu parlés
Les temps muets

Elle voulait encore du temps
Pas un passe-temps non !
Du vrai
DU présent
Du conséquent
Du temps de les vivre
Encore tous ces instants
Evoquer le temps passé
Partager le temps présent
Quand on se dit « on a encore le temps »
Mais au-delà de tout
Connaître le temps futur
Sans plus ressentir la brûlure
De cet impossible temps stoppé
Quand tout s’est arrêté…

Elle voudrait tellement encore du temps…

© 2016 ET POURTANT JE SOURIS

14 réactions au sujet de « A l’étoile »

    1. Si drôle. ….. avec lui toujours le rire et sourire au bord des lèvres. .. si beau …..sa beauté pure et parfaite…..doué …terriblement ……et profondément humble….je te vois rire avec lui et j’ai toujours en mémoire le son de vos rires aux éclats …..Love Fabiola❤

  1. Cette émotion de voir ce beau jeune homme dansant virevoltant si beau sous sa crinière léonine son regard clair, si jeune …parti ! Stéphane de mes 20 ans qu’es tu devenu ? Ces parcours de vies si abrupts…tant d’autres se sont brûlés …évocation émouvante de cet astre de vie! Merci…pour nous qui sommes encore ici …

    1. Parti si jeune….mais c’est apaisant de savoir qu’il aura vécu à 2000 pourcent sa vie d’artiste ,et de savoir qu’il à tant marqué les gens croisés sur son chemin est un magnifique pansement pour le coeur….Merci Catherine pour ton message d’amour

  2. Merci pour ce texte si émouvant. Il a été le Prince pour beaucoup de personnes. Il a été pour moi un ami, un frère, un confident, celui avec qui j’ai partagé ma passion. On a passé des heures à parler et marcher et danser, et quand le soleil se levait nous n’avions pas fini de partager nos délires ! C’était infini. Infiniment fusionnel. Il est souvent dans mes rêves. Et pourtant, nos moments partagés sont si lointains. Nous n’avions pas encore 20 ans. Il est toujours présent. Au bout de tout ce temps, sans lui, mais si proches dans mes rêves de lui. Cette amitié c’était pour la vie. Voilà, je suis Valérie, celle avec qui il a passé un moment de sa vie. Il me le disait, j’étais son déclencheur, son étoile de la danse.

      1. Laetitia, toi aussi tu étais ma petite sœur. Être au sein de votre famille a été pour moi l’une de mes plus belles aventures de vie. Aucun souvenir ne s’est altéré. J’ai en moi tant de moments de fous rires, et des instants d’émotion. C’est simple, toi et ton frère, c’était comme moi et mon frère. Hélas, toi et moi on a perdu notre moitié. On sait ce que notre coeur a subi. Et on sait comme il est difficile de réparer ce coeur blessé. Je vous aime fort. Je vous aime tant.

    1. Merci à Laeti locci sa « jumelle » et à Stephane , ange céleste que j’ai eu l’honneur de connaitre et d’apprécier, puis Merci à vous tous ses amis, ses compagnons d’art, ses muses ou sa famille choisie , merci d’avoir pris le temps pour exprimer vos ressentis

Un J'aime c'est agréable, mais vous lire sera un réel plaisir ..Merci

%d blogueurs aiment cette page :