Il Faut Que

Il Faut Que

Depuis trop longtemps je souffre du syndrome que « IL FAUT QUE »
IL FAUT QUE je me lève !
IL FAUT QUE j’appelle ma famille, mes amis.
IL FAUT QUE je prenne mes rendez-vous pour et aussi pour…
Mais surtout :
IL FAUT QUE je range de droite et de gauche sans oublier le centre, car il devient non négligeable ce centre !!

Plus sérieusement, je pense qu’on ne prend pas assez en compte qu’en étant seule, on n’a pas toujours l’énergie, ni l’envie pour « faire » toutes ces choses qu’elles soient futiles, essentielles ou personnelles.
Chaque nuit avant de sombrer dans un sommeil en demi-teinte parsemé de visiteurs indésirables, je me promets de m’occuper de ce qui me semble important et surtout, de me pardonner de ne pas avoir « FAIT ».
J’applique au mieux les méthodes précieuses apprises durant la longue errance que fut la mienne.
A savoir « Ne pas se dénigrer, ne pas se culpabiliser » tiens, arrêtons nous sur la culpabilité !

Allez dire à toutes les générations de filles, juives en prime, de ne pas culpabiliser, après des années de thérapie, tu crois que tu en as fini mais non !
Certaines se reconnaitrons au souvenir de cette fameuse petite voix, « tu aurais dû faire comme cela » et, souvent accompagnés du regard bien noir te rappelant que tu n’es pas à la hauteur !
Et alors tu as plus de 50 ans on s’en fout !!! Tu es et reste « une petite fille ».
Quand tu as intégré cela tu vas un peu mieux.

Je m’égare, quoique ; tout est lié n’est-ce pas !
Je tente souvent de me soigner de ce syndrome, et vous l’avoir dit me fait du bien.

Maintenant « IL FAUT QUE » je vous dise.

Vous m’avez manqué.

© 2016 ET POURTANT JE SOURIS

2 réactions au sujet de « Il Faut Que »

  1. Rien de plus salutaire que de cesser de dire  » Il faut que … ». On s’habille le matin , et on prend un bol d’air et parfois ; je dis bien parfois, on se laisse aller quelque part . La vie appelle a la vie . Ca marche .

Un J'aime c'est agréable, mais vous lire sera un réel plaisir ..Merci

%d blogueurs aiment cette page :